Accueil du site > Rubriques globales > Associations > CELLES – MONT-DE-L’ENCLUS : La famine au Burundi

CELLES – MONT-DE-L’ENCLUS : La famine au Burundi

mercredi 30 mai 2007, par Jean-Paul

Suite à la sécheresse d’abord et puis aux pluies diluviennes qui se sont abattues au Burundi, la famine s’est installée notamment dans la région de Kirimbi, village jumelé avec l’unité pastorale Celles – Mont-de-l’Enclus.

Des nouvelles alarmantes L’équipe sociale de l’unité pastorale reçoit régulièrement des nouvelles de Kirimbi. Quoique peu relayées par certains médias, les informations venant du Burundi laissent apparaître une inquiétude profonde sur le sort des populations. Décembre 2006 et janvier 2007 est normalement la période de récolte des plantations faites quelques mois plus tôt pour la saison appelée "petite saison des pluies". Mais le Burundi a été victime de plusieurs aléas climatiques. Juste au moment où débutait la saison (septembre et octobre 2006), une sécheresse s’est manifestée. La population avait alors espoir malgré tout sur les récoltes dans la zone des marais, mais vers fin novembre et tout le mois de décembre 2006, de fortes pluies diluviennes ont occasionné des dégâts importants sur les cultures dans tout le pays.

Cri de détresse et appel à la solidarité internationale L’évaluation des dégâts occasionnés au Burundi par ces intempéries, notamment dans la région de Kirimbi, a révélé plus de 80% des cultures dans les trois provinces de l’Archidiocèse de Gitega. Les conséquences en sont dramatiques et la population meurt de faim actuellement. Certains chefs de ménages fuient leurs familles pour ne pas assister à la mort douce des membres de leurs familles. Deux sortes d’aides s’avèrent urgents au Burundi : une aide alimentaire pour diminuer les cas de mortalités liée à cette famine et une aide en semences pour préparer la saison prochaine.

Un projet immédiat : l’aide alimentaire L’Archevêché de Gitega projette une aide alimentaire aux populations sinistrées et se focalise sur cette aide l’alimentaire, Dans ce projet, l’Archidiocèse de Gitega prévoit appuyer 500 ménages vulnérables par paroisse, soit 20 ménages sur 200 pour les 25 collines de la région (un 10ième de la population). En réalité 90% de la population burundaise est nécessiteuse (toute la population agricole burundaise) et un ménage burundais compte en moyenne 6 personnes à charge. L’aide humanitaire a été évaluée pour la région à 967.200.000 francs burundais, soit 806.000 euros.

Le soutien de l’équipe sociale et la gratitude africaine #1A l’initiative du curé Philippe Tonneau et de Patrick De Loof qui coordonne l’aide financière en collaboration avec le B.D.A.G. (bureau diocésain de l’archevêché de Gitega actuellement dénommé O.D.A.G.), l’équipe sociale de Celles – Mont-de-l’Enclus a rendu possible une première aide. Du Burundi, l’abbé Ignace Mboninyibuka, secrétaire Exécutif de l’ODAG, écrivait le 21 février dernier à l’équipe sociale de Celles – Mont-de-l’Enclus : La pluie continue à faire des dégâts : dans la nuit du lundi au mardi s’est abattu une pluie diluvienne, emportant plus de trois cents maisons dans les zones situées à proximité de Bujumbura et aussi deux écoles primaires... Eh oui....on n’est pas au bout de nos peines… puis quelques jours plus tard la population de Gihiza, soit 1.600 (mille six cents) ménages ont pu bénéficier d’un "appui aide secours" de dix kilos de haricot par ménage, grâce aux différents virements que vous avez effectués. Cette population a subi les effets non seulement de la pluie, mais aussi de la grêle et du vent. Les autorités provinciales (conseiller économique du gouverneur et agents communaux...) ont loué cette initiative, et depuis hier, la Radio publique africaine ne cesse de diffuser cette nouvelle à savoir que l’O.D.A.G est un des premiers pionniers à apporter une assistance à cette population. Nous profitons de cette occasion pour dire un sincère merci à vous tous, chers amis et à toute personne de bonne volonté.

Comment participer à solidarité Kirimbi ? Pour continuer l’aide à la population en détresse, l’équipe sociale attend des dons. On précisera ici que toute l’aide financière est organisée par l’équipe « Kirimbi » de Celles – Mont-de-l’Enclus en étroite collaboration avec l’ O.D.A.G. de l’archevêché de Gitega. Les dons sont exclusivement pécuniaires. Les personnes désireuses d’aider Kirimbi sont invités à verser leurs dons au compte 755-1674524-66 de Kirimbi – Celles avec en communication : inondations.

Portfolio


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette