Le sens de Noël

lundi 17 décembre 2007, par Renaud


NOEL

Une fête célébrée par la majorité de nos concitoyens. Une fête célébrée aussi de toutes les façons possibles.

Pour que Noël, quel que soit le sens qu’on en donne, soit la fête de la tolérance, de la paix et de la convivialité. La fête de l’accueil de tout cœur.

Noël, la fête célébrée par tous les croyants. Quelles que soient les nuances personnelles que chacun donne à sa foi. Il s’agira cependant d’une foi qui n’est pas une entreprise privatisée, une fois de plus l’étalage de nos solitudes, de nos vides, le tout bruyant et commercialisé. Pour que nous, croyants, puissions approfondir le sens de Noël. Pour nous mêmes, mais aussi autour de nous, par notre témoignage.

Noël, pour nous : croire en la vie, en l’amour, en un amour terrestre, concret et vécu au milieu des événements tristes et joyeuses. Un amour cependant qui s’inspire de ce que Jésus nous propose, un amour qui déborde, qui concerne, nous le croyons, le rêve de Dieu lui-même. Un enfant nous est né. Il est, comme tous les enfants qui naissent, un appel à se remettre en route. Un appel à ne pas sombrer dans la routine et la banalité. Un appel à renaître, à nous mettre en question. Un appel à donner priorité à ce qui est humain, tendresse, et bonté. Tout ceci au milieu et en équilibre avec nos rêves de réussite et de bénéfice.

abbé Carlos


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette