Popuelles


Qui est Saint Vaast ?

Le saint Patron de Popuelles (et aussi d’Évregnies et de Leers-Nord) est saint Vaast, évêque d’Arrras, mort en 540. Fête le 6 février. "Dans les derniers jours de décembre 496, Clovis, en route vers Reims où saint Remi allait le baptiser ....".

Clovis était en route vers Reims où il sera baptisé à Noël, voici 1511 ans. Un prêtre l’accompagnait depuis Toul : c’était Vaast, appelé aussi Gaston. Il enseignait le catéchisme au roi des Francs et, tout en cheminant, il guérit un aveugle. Vaast demeure un moment à Reims, puis saint Remi le sacre évêque d’Arras. La population était redevenue païenne, l’église n’était plus qu’une tanière pour bêtes fauves. Vaast fit face en commençant par guérir deux mendiants, un aveugle et un boîteux. Il apprivoisa son peuple en lui rendant service et en partageant ses plaisirs ; mais leurs repas se terminaient souvent en orgie.

Un jour, invité par un puissant leude (homme libre ayant prêté serment de fidélité au roi) Hozinius avec le roi Clotaire de Soissons , il fit un grand signe de croix en entrant dans la salle où abondaient les pots de cervoise, ils éclatèrent et la bière se répandit. Vaast expliqua que le diable se loge dans la boisson ! Ainsi, pendant 40 ans, l’évêque évangélisa Arras et Cambrai.

Source consultée : Le dictionnaire des saints, oeuvre de Marteau de Langle de Cary, aux éditions "le livre de poche" 1963 4e trimestre, Paris (France). Les notes entre parenthèses sont de la rédaction.

abbé Philippe Tonneau

 
 

******************************************************************
 La traduction française du récit que fit le bienheureux
 moine Alcuin de la vie de saint Vaast, aux environs de
 l’an 800, est consultable en ligne en cliquant ici.

******************************************************************

D’après JL Dubar :

Vaast

Fête liturgique

+ en 540

Motifs d’invocation :

Saint Vaast est prié pour les enfants qui ont peur de marcher. Egalement : contre les maladies des yeux et les verrues (Popuelles).

Biographie :

Vaast, titulaire de la cathédrale de la ville et patron d’Arras, vient du latin Vedastus et est parfois traduit par Gaston. Son biographe raconte que, originaire du Périgord, persécuté par le Roi des Wisigoths, Vaast est dans l’entourage de l’évêque de Toul lorsqu’il envoyé vers 500 pour restaurer l’Eglise de Cambrai et d’Arras. C’est ainsi qu’il a aidé Clovis à s’instruire des vérités de la foi chrétienne. C’est, finalement, lui qui accompagna le roi des Francs à Reims et le prépara à recevoir le sacrement de baptême. Aussi, Clovis, pour le remercier, le recommanda à saint Rémi qui fit de lui un de ses suffragants en le nommant évêque d’Arras. St-Vaast construisit un oratoire qu’il dédia à la Ste-Vierge et entreprit l’évangélisation des Francs qui avaient envahi l’ancienne cité des Atrébates. Il mourut vers 540, après 40 ans d’épiscopat.

Il est enterré dans l’abbaye située aux alentours d’Arras.

Cent ans après sa mort, le moine italien Jonas de Bobbio, compagnon de saint Amand, écrit une “ Vie de saint Vaast ” vers 639-642, d’après une tradition orale. Alcuin (York, 735-804), moine lettré anglo-saxon et bras droit de Charlemagne, remanie la première biographie 150 ans plus tard.

Une anecdote :

En 1464, Louis XI étant à Arras, alla voir l’ours de Saint Vaast. En 1477, quand il y revint, il demanda : “ Pourquoy, à Saint-Vaast, il y avoit toujours ung ours ? ” En fait, sur les ruines d’une antique église, voici qu’un ours “ d’effroyable grandeur ” s’élance et répand l’épouvante. Saint Vaast, d’un geste impératif, lui ordonne de se retirer dans la forêt qui entourait encore la ville d’Arras et de ne plus repasser la rivière. L’animal féroce obéit à l’instant, et plus jamais on ne le vit reparaître. Ce fait explique la présence d’un ours dans les tableaux ou les statues qui le représentent. Les religieux de saint Vaast, en souvenir de miracle, ont nourri dans les dépendances de leur monastère un ours, quelquefois deux. Une rue d’Arras porte encore aujourd’hui le nom de “ Rue aux Ours ”.

Un poète s’inspirant d’une peinture de saint Vaast qui le représente menant un ours en laisse, a dit : “ Ainsi qu’un chien fidèle, à ses côtés toujours, L’ours, au besoin, de Vaast se fait le fier secours ”.

Iconographie :

L’ours est donc l’emblème iconographique de saint Vaast, en mémoire de celui qu’il a chassé des ruines de l’église d’Arras.

Saint patron :

Vaast est le patron de 69 églises de ce diocèse (Arras). Mais aussi de celles d’Evregnies et de Leers-Nord (B).

Foklore :

Saint Vaast est donc invoqué pour les enfants qui ont peur de marcher en fonction, peut-être, de ce jeu de mots : “ Avec saint Vaast, in s’in va ” (“ on s’en va ” en patois picard).

Coutumes :

A Camon (F), les enfants et les adultes, privés de l’usage de leurs membres, font le tour de l’église avant d’y entrer. Un prêtre pose son étole sur les malades, prie, récite un évangile, pour que, par l’intercession de saint Vaast, il leur octroie de délier leurs membres locomoteurs le plus vite possible.

A Quend (F), on fait manger aux enfants de petits gâteaux qui ont été sanctifiés par le contact de la statue et on estime que les enfants seront ainsi préservés des maladies inhérentes à leur âge.

En général, au cours des pèlerinages, pour bien marcher ou pour la guérison de membres, on promène trois fois autour de l’édifice consacré au saint, l’enfant récitant des prières, et ensuite on fait toucher leurs linges à la statue du saint.

Lieux d’invocation :

Herquegies – Leers-Nord – Popuelles – Daussois (Cerfontaine)

En Belgique, à Ramecroix : statuette en bois sculpté et polychromé. Hauteur : 87 cm - XIIIème S. habillé en évêque avec, à ses pieds, son attribut : un ours.

Prière :

Le prêtre de Leers-Nord (B) lit la récit de la Visitation lorsque des gens viennent implorer saint Vaast dans son église.

Autre exemple de prière :

Dieu tout-puissant et éternel, qui avez établi l’empire des Francs pour être dans le monde l’instrument de votre très sainte volonté, le glaive et le rempart de votre Eglise, nous vous en prions, prévenez toujours et partout de votre céleste lumière les fils suppliants des Francs, afin qu’ils voient ce qu’il faut faire pour étendre votre règne en ce monde, et que, pour accomplir ce qu’ils auront vu, leur charité et leur force, aillent toujours en s’affermissant. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

extrait de : "Les saints guérisseurs de Picardie", Jean-Luc Dubart, AB Editions, avec l’aimable autorisation de l’auteur. -
 

******************************************************************
 La traduction française du récit que fit le bienheureux
 moine Alcuin de la vie de saint Vaast, aux environs de
 l’an 800, est consultable en ligne en cliquant ici.

******************************************************************



Contact

Nom : Mme Brigitte Béghin
Tél :069/85.90.72


Annonces

Celles - Mont de l’Enclus *************************

MESSES DOMINICALES

Pour découvrir les horaires des messes du mois en cours, cliquez sur l’onglet "Horaires messes", juste au dessus du titre défilant, puis cliquez sur l’image correspondant au mois recherché.

Vous pouvez aussi consulter le site www.egliseinfo.be. Pour ce faire, cliquez ici.

 

 

DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, DE MAI A DECEMBRE 2017

 Amougies – le 14 mai à midi, le 13 août à 12 h 30 et le 22 octobre à 12 h 30
 Anseroeul – le 21 mai à 12 h 30, le 2 juillet à 10 h, le 17 septembre à midi et le 19 novembre à 10 h
 Celles - le 25 juin à midi, le 10 septembre à midi et le 12 novembre à 12 h 30
 Escanaffles – le 18 juin à midi, le 03 septembre à midi et le 05 novembre à 12 h 30
 Molenbaix – le 4 juin à 12 h 30, le 16 juillet à 11 h 30, le 1er octobre à 12 h 30 et le 3 décembre à 11 h 30
 Orroir - le 11 juin à midi, le 9 juillet à midi, le 24 septembre à midi et le 26 novembre à midi
 Popuelles - le 23 juillet à 10 h et le 20 août à 10 h
 Pottes – le 7 mai à 12 h 30, le 6 août à 12 h 30, le 15 octobre à 12 h 30 et le 17 décembre à midi
 Russeignies – le 30 juillet à midi, le 8 octobre à midi et le 10 décembre à midi
 Velaines - le 28 mai à 12 h 30, le 27 août à 12 h 30 et le 29 octobre à 12 h 30

 

Dans le secteur de Celles - Mont de l’Enclus, tous les baptêmes se célèbrent un dimanche



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette