AMOUR

samedi 22 décembre 2007, par Thierry Hubau


Amour

Amour m’a dit d’entrer, mon âme a reculé, pleine de poussière et de péché. Mais Amour aux yeux vifs, en me voyant faiblir de plus en plus, le seuil passé, se rapprocha de moi et doucement s’enquit si quelque chose me manquait.

- Un hôte, répondis-je, digne d’être ici. - Or, dit Amour, ce sera toi.
- Moi, le sans-coeur, le très ingrat ? Oh mon bien aimé, Je ne puis pas te regarder. Amour en me souriant prit ma main et me dit : Qui donc fit les yeux sinon moi ?

- Oui, mais j’ai souillé les miens, Seigneur. Que ma honte s’en aille où elle a mérité.
- Ne sais-tu pas, dit Amour, qui a porté la faute ? - Lors, mon bien aimé, je veux servir.
- Assieds-toi, dit Amour, goûte ma nourriture. Ainsi j’ai pris place et mangé.

Poème de George Herbert - pasteur anglican, 1593-1633


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette