Celles


Qui est saint Christophe ?

Saint Christophe est mort martyr vers 251.

Comme souvent dans les tout premiers siècles de l’ère chrétienne, on sait très peu de choses exactes sur la vie des saints.

De saint Christophe, tout ce qu’on sait de façon sûre est qu’il a été martyrisé en Lycie (région du sud-ouest de la Turquie actuelle) sous Dèce vers 251.

d’après JL Dubar :

Christophe

25 juillet

Motifs d’invocation :

Saint Christophe est vénéré pour les chevaux et les automobilistes ; “contre les coliques, les douleurs de l’enfantement et les maux d’entrailles des enfants”.

Biographie :

La légende s’est emparée du nom de ce saint martyr. Chananéen converti par saint Babylas d’Antioche, il se serait établi sur le bord d’une rivière pour faire passer les voyageurs d’une rive à l’autre. Un soir, se présenta à lui un enfant qu’il plaça sur ses épaules. A mesure qu’il avançait dans l’eau, le poids devint de plus en plus lourd. Parvenu sur l’autre rive, l’enfant lui déclara qu’il avait porté Celui qui porte le monde. A partir de ce moment, le nom de Christophe ou porte-Christ lui fut donné. Il serait mort martyr au temps de la persécution de Dèce.

“ Son culte se répandit dès le Vème s, dans toute la chrétienté, et au Moyen Age, on pensait qu’il suffisait de regarder même de loin son image pour être préservé des accidents les plus graves durant toute la journée. Protecteur des voyageurs, (à pied, à cheval et en voiture) ainsi que contre la "male mort", saint Christophe est un des quatorze "saints auxiliateurs" et on le vénère surtout le 25 juillet.

On l’invoquait autrefois pour des affections concernant le passage (coliques, accouchement) comme contre les orages, la grêle, les maux de dents etc. Aujourd’hui son culte a repris vigueur auprès des automobilistes qui placent sa médaille dans leur voiture et qui vont en pèlerinage par exemple à CELLES, TERTRE ou WASMES-BRIFFOEIL (deuxième dimanche de juin) : "REGARDE SAINT CHRISTOPHE ET VA-T’EN RASSURE ... mais sois prudent quand même" ajoute malicieusement Omer Englebert.

Emblèmes iconographiques :

On représente habituellement le saint avec un bâton en main, portant l’enfant Jésus sur ses épaules et traversant un torrent. Il a sa statue notamment à BLATON (bois polychrome du XVIIIème s) : elle est haut perchée dans le choeur néo-roman (en compagnie de St Roch), pour décourager les adorateurs trop possessifs ” (Louis Sarot).

Quelques lieux picards d’invocation :

Celles - Béclers - Flobecq

Flobecq - Archives du chapitre cathédral - Brugelette - Mouscron - Ramegnies-Chin

Wasmes-Audemetz-Briffoeil - Château-l’Abbaye (F) - Blaton

Celles - Charleroi - Fontaine-l’Evêque - Marbaix - Montignies-st-Christophe - Tertre

SAINT CHRISTOPHE

PRIERE

O saint Christophe, modèle des chrétiens, nous admirons l’ardeur persévérante que vous avez mise à rechercher la Vérité ; elle vous a fait trouver le Christ ; nous admirons votre courage inébranlable dans les supplices cruels endurés pour la foi ; nous admirons votre charité en faveur du prochain dans ses besoins de l’âme et du corps. Accordez-nous, nous vous en supplions, la grâce d’imiter votre ardente fidélité au Christ et de mériter votre protection.

Vous l’avez promise à ceux qui auraient recours à vous dans leurs nécessités ; vous avez montré la puissance de votre intercession par de nombreux miracles, venez à notre aide dans nos voyages, dans les maladies, dans tous les dangers.

Nous sommes décidés à faire courageusement selon votre exemple, tout notre devoir, pour Dieu, l’Eglise et la Patrie. Protégez-nous, prenez notre cause en mains, sauvez-nous pour le temps et pour l’éternité. Ainsi soit-il.

Extrait de : "Les saints guérisseurs de Picardie", Jean-Luc Dubart, AB Editions, avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Mais saint Christophe est surtout connu pour la légende de porteur du Christ qui est attachée à sa mémoire. Pour connaître le récit de cette légende qu’on en faisait en 1834, cliquer ici.

Wikipédia possède aussi un long article concernant la vie de saint Christophe. Pour y accéder, cliquer ici.

 



Annonces

Celles - Mont de l’Enclus *************************

MESSES DOMINICALES

Pour découvrir les horaires des messes du mois en cours, cliquez sur l’onglet "Horaires messes", juste au dessus du titre défilant, puis cliquez sur l’image correspondant au mois recherché.

Vous pouvez aussi consulter le site www.egliseinfo.be. Pour ce faire, cliquez ici.

 

 

DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, D’AOUT A DECEMBRE 2017

 Amougies – le 13 août à 12 h 30 et le 22 octobre à 12 h 30
 Anseroeul – le 17 septembre à midi et le 19 novembre à 10 h
 Celles - le 10 septembre à midi et le 12 novembre à 12 h 30
 Escanaffles – le 03 septembre à midi et le 05 novembre à 12 h 30
 Molenbaix – le 1er octobre à 12 h 30 et le 3 décembre à 11 h 30
 Orroir - le 24 septembre à midi et le 26 novembre à midi
 Popuelles - le 20 août à 10 h
 Pottes – le 6 août à 12 h 30, le 15 octobre à 12 h 30 et le 17 décembre à midi
 Russeignies – le 8 octobre à midi et le 10 décembre à midi
 Velaines - le 27 août à 12 h 30 et le 29 octobre à 12 h 30

 

Dans le secteur de Celles - Mont de l’Enclus, tous les baptêmes se célèbrent un dimanche



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette