Saint-Léger


Qui est saint Léger ?

Saint Léger, évêque d’Autun, né vers 615, mort martyr en 673.

tableau (XIXe s.) présent dans l’église Saint-Léger, à Menucourt (France)

Léodegar ou Ludgar, d’après son nom de naissance, naquit en Austrasie sur les bords du Rhin, vers l’an 615, sous le règne de Clothaire II. Sa mère était sainte Sigrade, son frère appelé Warein subit le martyre lors des supplices infligés à saint Léger.

Celui-ci reçut son éducation à l’école du palais, alors à son apogée. Plus tard, il étudia à Poitiers, où bientôt il reçut la dignité de diacre, puis celle d’archidiacre et pendant une quinzaine d’années, il travailla à la prospérité du diocèse de Poitiers.

Il devint ensuite moine à l’abbaye de Saint-Maixent en 650, où bientôt il fut élu abbé. Léodegar s’en jugeant indigne refusa d’abord cette dignité mais devant les ordres de son évêque, il s’y soumit. En 656, appelé à la cour par la reine Bathilde, veuve du roi Clovis II, il fut chargé de l’éducation des enfants royaux Clothaire III, Childéric II et Théodoric, en même temps que de l’administration du pays. Il se sépara de ses frères avec le plus grand chagrin et bientôt après, il prit la charge de recteur du palais et de chef de la chapelle mérovingienne. Après la mort de l’évêque d’Autun, Léodegar fut appelé à lui succéder et, à cette occasion, il assembla en sa ville épiscopale tous les évêques de la Gaule pour un conseil général.

Tout en étant évêque, il continua à prendre part aux affaires publiques de l’État, pendant le règne successif des trois frères Clothaire III, Childéric II et Théodoric et son intervention, toujours dictée par la justice, provoqua contre lui la haine d’Ebroïn, l’ambitieux maire du palais.

Après l’avènement de Childéric II, Léodegar, protestant contre le mariage irrégulier du roi, excita sa colère et sa vie courut un grand danger. Après la mort de ce roi en 673, il défendit la cause de Théodoric et les droits de l’Église contre les intrigues d’Ebroïn. Assiégé par ce dernier dans sa ville épiscopale et préférant le supplice au sac de celle-ci, il se rendit à ses ennemis. Ceux-ci alors lui arrachèrent les yeux. C’est pour cela qu’on le vénère pour les maladies de la vue.

Un peu plus tard, Ebroïn lui fit aussi arracher la langue, déchirer les lèvres et mutiler par tout le corps et ordonna en même temps de tuer Warein, le frère de saint Léger, dans les plus affreux tourments. Après ces tortures, Léodegar fut confié au monastère de Fécamp, près du Havre où il demeura pendant deux ans et où il recouvra l’usage de la parole. Au concile de Marly-le-Roi, il fut pour ainsi dire réhabilité en son honneur et en ses dignités, mais Ebroïn, dont la haine n’était pas encore assouvie, l’accusa alors d’attentat sur la vie de Childéric et le fit condamner à mort, ordonnant que son corps fût jeté au fond d’une citerne inconnue après qu’on l’eût décapité.

Quatre bourreaux le menèrent donc dans une forêt et recherchèrent en vain une citerne, trois d’entre eux se convertirent et demandèrent leur pardon, le quatrième l’exécuta, mais après que la tête du martyr fut tranchée, le corps demeura debout pendant une heure entière ; le bourreau frappa du pied le corps de Léger pour le faire tomber, mais pris d’un délire soudain, il se jeta lui-même dans le feu d’un bûcher qu’il avait préparé pour brûler le cadavre parce qu’il n’avait pas trouvé de citerne. Il y brûla tout vif. C’était le 2 octobre 678 : c’est à cette date qu’on célèbre la fête annuelle de saint Léger. Il se trouvait dans cette forêt un oratoire. Une noble dame y fit enterrer le corps du saint avec les habits qu’il portait au moment de son exécution.

Ebroïn, l’injuste persécuteur, fut tué par ses soldats. Théodoric, roi d’Austrasie, délivré du joug d’Ebroïn, demanda pardon pour le meurtre qu’il avait permis et institua un plaidoyer pour rendre les honneurs posthumes à Léodegar. Le corps de Léger fut amené solennellement à Poitiers.

Ses reliques furent partagées et vénérées dans de nombreux diocèses et beaucoup de communes prirent son nom, tant en France qu’en Belgique. Il fut canonisé et inscrit au martyrologe et une messe fut composée en son honneur.

 

 

source : http://users.skynet.be/pierre.bachy/saint-leger.html

 

Saint Léger d’après JL Dubar :

Léger

2 octobre

616 - 679

M

Motifs d’invocation :

Maladies des yeux.

Biographie :

Evêque d’Autun, mort martyr au VIIe siècle. Fils d’un grand seigneur, Léger avait reçu son éducation de son oncle Dido, évêque de Poitiers. Régente du royaume et veuve, la reine Bathilde fit de Léger son conseiller. En 663, elle le nomma évêque d’Autun. Ses malheurs lui vinrent de ce qu’étant incorruptible, il crut devoir contrecarrer la politique et l’ambition d’Ebroïn, maire du palais de Neustrie. Après de nombreux complots, ce dernier put assouvir sa vengeance. En août 676, en effet, il fit assiéger Autun où Léger s’était retranché. L’évêque se rendit pour éviter à son troupeau les horreurs de la faim. Après lui avoir fait arracher la langue et brûler les yeux, Ebroïn l’enferma dans un couvent de religieuses à Fécamp, près d’Arras. Il réunit ensuite un synode où le malheureux Léger fut déclaré “ prêtre indigne ” et condamné à mort. On le décapita dans une forêt.

Quelques mois plus tard, Ebroïn lui-même ayant été assassiné, un autre synode décerna à Léger la couronne de martyr.

Saint patron :

Saint Léger, patron des meuniers (2 octobre).

Emblèmes iconographiques :

Représenté portant le stylet qui aurait servi à lui crever les yeux.

Saint-Jacques (Tournai)

.Lieux d’invocation :

Wannebecq - Havré - Gottignies – Dottignies - St Léger - Wannebecq

Prières :

Grand saint oh ! généreux martyr, dont la vie est à chaque page, une sublime leçon, accordez-nous entre autres cette grâce de n’utiliser désormais nos yeux que pour admirer les vraies beautés d’ici-bas et nourrir nos âmes des délicieux festins de la vérité, de la charité et de l’innocence. Par J.C.N.S.

Extrait de : "Les saints guérisseurs de Picardie", Jean-Luc Dubart, AB Editions, avec l’aimable autorisation de l’auteur.



Contact

Nom : Mme Béatrice Vandoorne ép. Christian Callens (sacristine)
rue de Lille, 9 à 7730 Saint-Léger
Tél. : 056/48.77.93

Mail : callensvandoorne@gmail.com



Annonces



DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, D’AVRIL A DECEMBRE 2017

A partir de l’année 2017, la célébration du sacrement de baptêmes sera communautaire et se vivra uniquement le samedi à 15h sur base du calendrier ci-dessous. Le baptême de votre enfant peut aussi se vivre au cours d’une Eucharistie. Désormais, merci de contacter l’Abbé Laurent Ruelle au 0472/258545 ou encore au 069/454151 ou encore laurentruelle@skynet.be .

Les baptêmes ont donc lieu le samedi à 15 heures.

- Bailleul, les 8 avril, 10 juin, 14 octobre et 25 novembre
- Estaimbourg, les 6 mai, 17 juin et 12 août
- Estaimpuis, les 13 mai, 5 août et 18 novembre
- Évregnies, les 1er avril, 15 juillet et 23 septembre
- Leers-Nord, les 22 avril, 27 mai, 22 juillet, 16 septembre et 2 décembre
- Néchin, les 20 mai, 8 juillet, 9 septembre et 9 décembre
- Saint-Léger, les 26 août, 21 octobre



- 

BAPTEMES

Bienvenue dans la famille des Chrétiens

EN SEPTEMBRE

- le 06 à 17 H à Estaimbourg Axel VANDEVOORDE
- le 07 à 14 H 30 à Saint Léger Clara ALLARD
- le 13 à 15 H à Bailleul Nolan ERQUENS
- le 14 à 14 H 30 à Leers Nord Trévor OMEZ
- le 21 à 14 h 30 à Leers Nord Enzo FIÉVET
- le 27 à 14 H 30 à Bailleul Mélisa BOSSART
- le 28 à 11 H 30 à Leers Nord Zélie FABRE ; Lucian BOTERDALE

EN OCTOBRE

- le 19 à 12 H à Bailleul Raphaël LACQUEMENT
- le 26 à 15 H à Estaimpuis Eden VERLINDEN _______________________________________________________


MARIAGES

- Le 14 juin à 15 H à Leers Nord Alexandre BOURLET et Sabrina ORTICA

- le 21 juin à 14 H 30 à Leers Nord Jean Charles VANPAMEL et Sandrine DE MESSEMAECKER

- le 28 juin à 12 h à Bailleul Anthony REMMERIE et Ludivine BOURLEAU

- le 28 juin à 15 H 30 à Saint Léger Frédéric STIÉVENART et Florine PATIN

- le 19 juillet à 13 h à Bailleul Julien HELLIN et Sophie LEROY

- le 09 août à 15 H à Estaimpuis Arnaud DUBRULLE et Emilie VERSCHOORE

- le 16 août à 11 h 30 à Saint léger Grégory LEEMANS et Pilar DUTRANNOY

- le 30 août à 15 h 30 à Leers Nord José Antonio SOASA LUQUE et Charlotte BAILLON

EN SEPTEMBRE

- le 06 à 14 H 30 à Leers Nord Kévin FONTAINE & Emilie GOORLO
- le 06 à 15 H à Estaimbourg Arnaud COUSIN & Gwendoline DUMALIN
- le 06 à 16 h 30 à Leers Nord Maximilien HERLO & Emilie NIZET
- le 20 à 15 H 30 à Leers Nord Ethanle MASSON
- le 21 à 14 H 30 à Leers Nord Enzo FIÉVET
- le 27 à 14 H 30 à Bailleul Mélisa BOSSART
- le 28 à 11 H 30 à Leers Nord Zélie FABRE et Lucian BOTERDALE

EN OCTOBRE

- le 19 à 12 H à Bailleul Raphaël LACQUEMENT
- le 26 à 15 H à Estaimpuis Eden VERLINDEN

EN NOVEMBRE

- le 8 à 14 H 30 à Saint Léger Quillian HAYEZ
- le 9 à 12 H à Saint Léger Agatte SORY
- le 23 à 11 H à Evregnies Timael VANHONACKER

EN DÉCEMBRE

- le 13 à 14 h 30 à Estaimpuis Melyne VAN-HEAMME et Rozeniah GOUSSEAU
- le 27 à 14 H 30 à Leers Nord Pacôme DELVINQUIÈRE

EN JANVIER

- le 10 à 14 H 30 à Bailleul Gloria AGNERAY JANSSENS
- le 24 à 14 h 30 à Estaimpuis Nell DEMOULEMESSTER

- LE 21 FÉVRIER à Evregnies Milo CIAPPINA



FUNERAILLES

Mourir.. ..ce n’est pas éteindre la lumière c’est éteindre la lampe parce que l’aube s’est levée .. ( Tagore )



Vencdredi 03 février à 11H à Estaimpuis

Monsieur André DERYCKERE veuf de Madame Arlette DECOOL

Né le 19 mai 1930, décédé le 29 janvier 2017


Lundi 13 février à 9H30 à Estaimpuis

Monsieur Yvan LEKOEUGE époux de Madame Christine DECNEUDT

Né le 20 novembre 1952, décédé le 08 février 2017


Lundi 13 février à 11 H à l’Institut de Néchin

Madame Desmedt Francine DESMEDT veuve de Monsieur Fernand VANDERZYPPE

Née le19 septembre 1924, décédée le 08 février 2017


Jeudi 16 février à 11H à Estaimbourg

Madame Maria FRETEUR, veuve de Monsieur Alfred VANDENBULCKE

Née le 04 janvier 1920, décédée le 13 février 2017


Mardi 21 février à 9H30 à Estaimpuis

Madame Thérèse LECLERCQ veuve de Monsieur Gérard HAQUETTE

Née le 20 mars 1927, décédée le 15 février 2017


Vendredi 24 février à 9H30 à Néchin

Monsieur Jean CAMPAGNE

Né le 23 novembre 1944, décédé le 18 février 2017


Samedi 25 février à 11H à Evregnies

Monsieur Stéphane BOCQUÉ

Né le 22 août 1979, décédé le 21 février 2017


Vendredi 03 mars à 11H à Leers-Nord

Madame Reine LÉZY veuve de Monsieur Henri NUTIN

Née le 19 septembre 1923, décédée le 24 février 2017


Samedi 04 mars à 9H30 à Estaimpuis

Madame Vervaeke Paula VERVAEKE veuve de Monsieur Henri DUMORTIER

Née le 15 janvier 1919, décédée le 25 février 2017


Jeudi 09 mars à 11h à Néchin

Monsieur Gustave FOURMANOISR époux de Madame Renée HERMAN

Né le 06 mars 1924, décédé le 03 mars 2017


Samedi 11 mars à 11H à Estaimpuis

Madame Marie Antoinette FLIPO veuve de Monsieur Paul CRUCHERE

Née le 11 juillet 1927, décédée le 08 mars 2017


Lundi 20 à Evregnies à 11H

Madame Jeannine CARETTE veuve de Monsieur Vincent YSEBAERT

Née le 06 juin 1924, décédée le 16 mars 2017


Jeudi 30 mars à Saint Léger à 11H

Madame Gilda COOPMAN veuve de Monsieur Médard TAELMAN

Née le 17 août 1926, décédée le 23 mars 2017


Mercredi 12 avril à 11H

Madame Geneviève DEJAEGERE, de Monsieur Gilbert DUPONCHEEL

Née le 22.07.1928, décédée le 09.04.2017


Jeudi 20 avril à 11H

Monsieur Emile LAMPE, de Madame Alida PAUWELS

Né à Molembaix le 30.11.1923, décédé le 16.04.2017


Vendredi 21 avril à Leers-Nord

Monsieur Arthur WATTEAU, époux de Madame Jacqueline SATTA

Né le 15.10.25, décédé le 14.04.2017