Bailleul


Courte monographie de Bailleul-en-Tournaisis

Un petit village voué à l’agriculture, doté d’un petit joyau architectural des XIIIème et XIVème. Ce serait trop simple de résumer Bailleul à cela. C’est ce qu’avait compris l’Abbé César Renard lorsqu’il entreprit ses recherches qui l’ont amené à en écrire une monographie, il y a 88 ans. Sa monographie est trop riche et trop longue pour figurer sur ce site. Voici donc un petit aperçu, en attendant une probable version actualisée...

Etymologie

Si le nom de Bailleul peut dériver du celtique (bella = source, bal, bali ou bel = forteresse, allée d’arbres de haut jet - peupliers ? – menant à une habitation), du bas latin (Ballium = fortin, forteresse), et du normand (Bayle = forme intermédiaire entre le champs et le château), l’origine normande semble la plus probable. Quoi qu’elle n’exclue en rien une présence antérieure, la répartition géographique des autres villes et villages portant le nom de Bailleul, seul ou en partie, plaide en sa faveur (voir la carte). De plus, Bailleul (Nord de la France) fut détruite en 882 par les Normands et Tournai en 898. Pourquoi ne pas imaginer que les Normands, de passage chez nous, aient établi un camp près de l’Escaut, avant d’attaquer Tournai ?

Orthographe


 Le nom a évidemment varié aux cours des siècles, de manière assez semblable d’ailleurs aux autres Bailleul.
 1200 : Baliol et Balloil ; 1227 et 1340 : Balluel ; XVème : Bailloel ; en 1537, 1557 et 1610 : Bailliœul. L’arrêté royal du 10 mai 1886 fixe définitivement BAILLEUL comme seule orthographe officielle. Dans l’usage courant, néanmoins, on lui ajoutait "-en-Tournaisis" pour le distinguer des autres localités.

Histoire

 La première mention d’une famille noble à Bailleul fait état d’un "Alard de Bailleul". Lui-même et son épouse, "Godelende", décédèrent avant l’an 1200, comme en atteste un cartulaire qui fait mention des pieuses libéralités faites à l’église Notre-Dame pour le repos de leurs âmes. Le premier seigneur de Bailleul fut Gilles Le Brun de Trazegnies. Lorsque l’arrêté royal du 14 février 1913 permit la concession d’armoiries communales, le conseil communal de Bailleul, grâce à l’appui de M. l’Abbé César Renard, voulut utiliser les armes de celui-ci. Cependant, la jurisprudence qui s’appliqua concéda à la Commune celles du dernier seigneur en date : Charles-Eugène-Bernard de Brias, dernier comté féodal de Bailleul (voir plus bas).
 Il existait plusieurs seigneuries : la Beuvrière, dont la plus ancienne mention date de 1389 ; Sotrud, dont la plus ancienne mention date de 1460, entre autres.
 En 1567-69, bon nombre d’habitants de Bailleul furent gagnés par le protestantisme, et plusieurs condamnations, à mort notamment, s’en suivirent.
 En 1914, les allemands, entrant dans Bailleul, "ne firent que" des réquisitions. M. l’Abbé Renard employa le plus de Bailleulois possible au nivellement de l’ancien cimetière, à l’élévation du mur autour de l’église, afin que ceux-ci ne soient pas réquisitionnés par l’occupant. Ce qui fut malheureusement le cas pour l’un d’entre eux. M. l’Abbé Renard alla jusqu’à le réclamer à la Commandanture de Tournai, hélas, en vain…
 Epargné jusqu’en octobre 1918, Bailleul fut bombardé depuis le Mont-Saint-Aubert, avec pour effet la destruction totale de quatre maisons, partielle pour d’autres (la cure notamment). Un obus tomba sur la sacristie, détruisant mobilier et ornements. Les œuvres d’art et autres objets précieux avaient été entre-temps mis à l’abri du vol et de la destruction.
 Les quatre soldats Bailleulois victimes de la Grande Guerre furent : Louis Clément, Albert Dumortier, Paul Grimonprez et Gustave Waroux. Les cinq déportés : Lucien Bo-Sut, Felix Depoortère, Charles Ladehaut, Gustave Liénart et Joseph Verleyen.
 Durant la campagne des dix-huit jours, il y eut un poste de secours situé à Bailleul, où décédèrent probablement les trois soldats anglais qui reposent au cimetière communal (F.E. COURT, H.S.E. LITTLE, et L. FORMSTON).
 Hormis un double meurtre le 14 décembre 1958 (jamais élucidé), le village ne connu aucun événement particulier jusqu’à la fusion des communes en 1976.
 L’activité principale du village demeure l’agriculture, le seul commerce subsistant étant un café. Il y a encore une société de jeu de bourle Carréaulé.
 A part une fête de Saint-Antoine (rendez-vous annuel, le 17 janvier, autour de Saint Antoine l’ermite, celui que l’on vénère dans notre église) qui a toujours beaucoup de succès, d’un marché aux puces annuel et de sa modeste kermesse, les animations sont rares dans ce village, démuni de sa bibliothèque, et sans salle polyvalente. Hélas, un village "dortoir" de plus…

Population

Bailleul compte, en 2007, 530 habitants. En 1672 : 169 ; En 1702 : 250 (communiants) ; En 1789 : 653 ; En 1804 : 500 ; En 1807 : 699 ; En 1822 : 733 ; En 1838 : 806 ; En 1848 : 784 ; En 1868 : 791 ; En 1883 : 656 ; En 1891 : 608 ; En 1908 : 600 ; En 1912 : 597 ; En 1922 : 491. (Voir graphique ci-joint)

In Memoriam

-Enfin, on ne peut terminer cette courte "monographie" sans évoquer, plus de place lui sera consacré dans l’article concernant l’église, l’Abbé César Renard. Auteur de la première monographie du village, parue en 1924 et dont il n’eut pas le bonheur d’en voir l’impression, M. l’Abbé César Renard arriva à Bailleul le 18 février 1905, et y décéda le 17 janvier 1924, à l’âge de 73 ans.
 Ce qui devait s’annoncer comme le début d’une retraite bien méritée se transforma en un travail acharné pour notre église, qu’il fit restaurer, pour ses paroissiens (qu’il sauva de la déportation en 1914 en Allemagne, par exemple et comme écrit plus haut), pour l’histoire de ce petit village qu’il apprit à connaître et, au fur et à mesure de ses recherches, à aimer de toute son âme, comme le Bourgmestre de Bailleul le rappela dans son discours lors des funérailles le 21 janvier 1924, en présence de plus de 400 personnes, dans un village qui devait en compte près de 500…

Sources : "Monographie de Bailleul-en-Tournaisis" de M. l’Abbé César Renard (1924), "sur les traces du petit patrimoine de Bailleul" de l’Administration Communale d’Estaimpuis (2007).

Un site sur le village : http://www.bailleul-en-tournaisis.be



Contact

Nom : Monsieur Jacques Lehoucq (sacristain et organiste)
rue Marcel Nottebaert, 20
à 7730 Bailleul

Tél. : 069/55.78.06
GSM : 0472/28.27.53

Mail : Jacques Lehoucq



Annonces



DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, D’AVRIL A DECEMBRE 2017

A partir de l’année 2017, la célébration du sacrement de baptêmes sera communautaire et se vivra uniquement le samedi à 15h sur base du calendrier ci-dessous. Le baptême de votre enfant peut aussi se vivre au cours d’une Eucharistie. Désormais, merci de contacter l’Abbé Laurent Ruelle au 0472/258545 ou encore au 069/454151 ou encore laurentruelle@skynet.be .

Les baptêmes ont donc lieu le samedi à 15 heures.

- Bailleul, les 8 avril, 10 juin, 14 octobre et 25 novembre
- Estaimbourg, les 6 mai, 17 juin et 12 août
- Estaimpuis, les 13 mai, 5 août et 18 novembre
- Évregnies, les 1er avril, 15 juillet et 23 septembre
- Leers-Nord, les 22 avril, 27 mai, 22 juillet, 16 septembre et 2 décembre
- Néchin, les 20 mai, 8 juillet, 9 septembre et 9 décembre
- Saint-Léger, les 26 août, 21 octobre



- 

BAPTEMES

Bienvenue dans la famille des Chrétiens

EN SEPTEMBRE

- le 06 à 17 H à Estaimbourg Axel VANDEVOORDE
- le 07 à 14 H 30 à Saint Léger Clara ALLARD
- le 13 à 15 H à Bailleul Nolan ERQUENS
- le 14 à 14 H 30 à Leers Nord Trévor OMEZ
- le 21 à 14 h 30 à Leers Nord Enzo FIÉVET
- le 27 à 14 H 30 à Bailleul Mélisa BOSSART
- le 28 à 11 H 30 à Leers Nord Zélie FABRE ; Lucian BOTERDALE

EN OCTOBRE

- le 19 à 12 H à Bailleul Raphaël LACQUEMENT
- le 26 à 15 H à Estaimpuis Eden VERLINDEN _______________________________________________________


MARIAGES

- Le 14 juin à 15 H à Leers Nord Alexandre BOURLET et Sabrina ORTICA

- le 21 juin à 14 H 30 à Leers Nord Jean Charles VANPAMEL et Sandrine DE MESSEMAECKER

- le 28 juin à 12 h à Bailleul Anthony REMMERIE et Ludivine BOURLEAU

- le 28 juin à 15 H 30 à Saint Léger Frédéric STIÉVENART et Florine PATIN

- le 19 juillet à 13 h à Bailleul Julien HELLIN et Sophie LEROY

- le 09 août à 15 H à Estaimpuis Arnaud DUBRULLE et Emilie VERSCHOORE

- le 16 août à 11 h 30 à Saint léger Grégory LEEMANS et Pilar DUTRANNOY

- le 30 août à 15 h 30 à Leers Nord José Antonio SOASA LUQUE et Charlotte BAILLON

EN SEPTEMBRE

- le 06 à 14 H 30 à Leers Nord Kévin FONTAINE & Emilie GOORLO
- le 06 à 15 H à Estaimbourg Arnaud COUSIN & Gwendoline DUMALIN
- le 06 à 16 h 30 à Leers Nord Maximilien HERLO & Emilie NIZET
- le 20 à 15 H 30 à Leers Nord Ethanle MASSON
- le 21 à 14 H 30 à Leers Nord Enzo FIÉVET
- le 27 à 14 H 30 à Bailleul Mélisa BOSSART
- le 28 à 11 H 30 à Leers Nord Zélie FABRE et Lucian BOTERDALE

EN OCTOBRE

- le 19 à 12 H à Bailleul Raphaël LACQUEMENT
- le 26 à 15 H à Estaimpuis Eden VERLINDEN

EN NOVEMBRE

- le 8 à 14 H 30 à Saint Léger Quillian HAYEZ
- le 9 à 12 H à Saint Léger Agatte SORY
- le 23 à 11 H à Evregnies Timael VANHONACKER

EN DÉCEMBRE

- le 13 à 14 h 30 à Estaimpuis Melyne VAN-HEAMME et Rozeniah GOUSSEAU
- le 27 à 14 H 30 à Leers Nord Pacôme DELVINQUIÈRE

EN JANVIER

- le 10 à 14 H 30 à Bailleul Gloria AGNERAY JANSSENS
- le 24 à 14 h 30 à Estaimpuis Nell DEMOULEMESSTER

- LE 21 FÉVRIER à Evregnies Milo CIAPPINA



FUNERAILLES

Mourir.. ..ce n’est pas éteindre la lumière c’est éteindre la lampe parce que l’aube s’est levée .. ( Tagore )



Vencdredi 03 février à 11H à Estaimpuis

Monsieur André DERYCKERE veuf de Madame Arlette DECOOL

Né le 19 mai 1930, décédé le 29 janvier 2017


Lundi 13 février à 9H30 à Estaimpuis

Monsieur Yvan LEKOEUGE époux de Madame Christine DECNEUDT

Né le 20 novembre 1952, décédé le 08 février 2017


Lundi 13 février à 11 H à l’Institut de Néchin

Madame Desmedt Francine DESMEDT veuve de Monsieur Fernand VANDERZYPPE

Née le19 septembre 1924, décédée le 08 février 2017


Jeudi 16 février à 11H à Estaimbourg

Madame Maria FRETEUR, veuve de Monsieur Alfred VANDENBULCKE

Née le 04 janvier 1920, décédée le 13 février 2017


Mardi 21 février à 9H30 à Estaimpuis

Madame Thérèse LECLERCQ veuve de Monsieur Gérard HAQUETTE

Née le 20 mars 1927, décédée le 15 février 2017


Vendredi 24 février à 9H30 à Néchin

Monsieur Jean CAMPAGNE

Né le 23 novembre 1944, décédé le 18 février 2017


Samedi 25 février à 11H à Evregnies

Monsieur Stéphane BOCQUÉ

Né le 22 août 1979, décédé le 21 février 2017


Vendredi 03 mars à 11H à Leers-Nord

Madame Reine LÉZY veuve de Monsieur Henri NUTIN

Née le 19 septembre 1923, décédée le 24 février 2017


Samedi 04 mars à 9H30 à Estaimpuis

Madame Vervaeke Paula VERVAEKE veuve de Monsieur Henri DUMORTIER

Née le 15 janvier 1919, décédée le 25 février 2017


Jeudi 09 mars à 11h à Néchin

Monsieur Gustave FOURMANOISR époux de Madame Renée HERMAN

Né le 06 mars 1924, décédé le 03 mars 2017


Samedi 11 mars à 11H à Estaimpuis

Madame Marie Antoinette FLIPO veuve de Monsieur Paul CRUCHERE

Née le 11 juillet 1927, décédée le 08 mars 2017


Lundi 20 à Evregnies à 11H

Madame Jeannine CARETTE veuve de Monsieur Vincent YSEBAERT

Née le 06 juin 1924, décédée le 16 mars 2017


Jeudi 30 mars à Saint Léger à 11H

Madame Gilda COOPMAN veuve de Monsieur Médard TAELMAN

Née le 17 août 1926, décédée le 23 mars 2017