Escanaffles


Eglise Saint-Martin d’Escanaffles

L’église Saint-Martin d’Escanaffles est une des plus belles de la région. Elle était entourée il y a une dizaine d’années d’une double rangée de platanes, vieux arbres aux troncs évidés, troués de part en part, dont les verts feuillages abritaient de nombreux nids. L’église était placée dans un véritable "écrin". Ce site était un véritable modèle jusqu’au jour où la maladie des arbres contraignit le pouvoir communal à les abattre.

L’église est dédiée, depuis très longtemps (sans doute depuis ses origines), à saint Martin évêque de Tours, l’un des saints les plus populaires de l’occident et titulaire du plus grand nombre d’églises dans nos contrées.

La monographie écrite par Monseigneur Albert Descamps donne d’innombrables renseignements historiques sur Escanaffles.

L’église d’Escanaffles offre un intérêt certain au point de vue historique et archéologique et présente des parties d’époques diverses : une nef romane et trois nefs gothiques. La nef romane comporte deux murs en moellons très épais, avec de petites fenêtres en plein cintre. Primitivement, l’église romane se prolongeait vers l’espace occupé par les nefs gothiques, elle présentait dans cette direction un clocher avec flèche octogonale, puis un chœur. Les trois nefs gothiques sont le résultat d’une première transformation vers 1590, suite à un incendie. On démolit le chœur roman, on laissa subsister le clocher et on lui adossa trois nefs en briques espagnoles, rehaussées de pierres blanches, avec toits indépendants d’égale hauteur de type "Hallenkierche". En 1775, le clocher situé au centre de l’église est démoli, et on construit l’actuel de style classique. La flèche élégante, assez effilée, est aussi de tradition gothique.

Suite à la première guerre, une restauration eut lieu en 1923. La dernière restauration de l’édifice date de 1954. Elle en fit une des plus belles églises du doyenné. Eglise d'Escanaffles : intérieur (vue ancienne)

Il faut enfin constater que, de Tournai à Audenarde, toutes les églises des communes riveraines de l’Escaut sont bâties à quelques mètres seulement du fleuve, sans doute parce que toute l’activité industrielle et commerciale était concentrée sur le fleuve et les deux routes, de part et d’autre parallèles à l’Escaut.

Voici une photo ancienne de l’église d’Escanaffles, du temps où elle était entourée de vieux platanes : Eglise d'Escanaffles avec ses platanes (vue ancienne)



Annonces

Celles - Mont de l’Enclus *************************

MESSES DOMINICALES

Pour découvrir les horaires des messes du mois en cours, cliquez sur l’onglet "Horaires messes", juste au dessus du titre défilant, puis cliquez sur l’image correspondant au mois recherché.

Vous pouvez aussi consulter le site www.egliseinfo.be. Pour ce faire, cliquez ici.

 

 

DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, D’OCTOBRE 2017 A JUIN 2018

 Amougies – le 22 octobre à 12 h 30 et le 11 février à midi
 Anseroeul – le 19 novembre à 11 h, le 18 mars à midi et le 6 mai à midi
 Celles - le 12 novembre à 12 h 30, le 28 janvier à midi et le 13 mai à midi
 Escanaffles – le 5 novembre à 12 h 30, le 25 février à midi et le 29 avril à midi
 Molenbaix – le 1er octobre à 12 h 30, le 3 décembre à 11 h 30 et le 22 avril à midi
 Orroir - le 26 novembre à midi, le 7 janvier à midi et le 27 mai à midi
 Popuelles - le 10 juin à midi
 Pottes – le 15 octobre à 12 h 30, le 17 décembre à midi et le 24 juin à midi
 Russeignies – le 8 octobre à midi, le 10 décembre à midi et le 8 avril à midi
 Velaines - le 29 octobre à 12 h 30, le 4 mars à midi et le 3 juin à midi

 

Dans le secteur de Celles - Mont de l’Enclus, tous les baptêmes se célèbrent un dimanche



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette