Russeignies


L’église Saint-Amand de Russeignies

Comme Amougies, Russeignies était en grande partie un fief des Seigneurs de Montmorency et faisait aussi partie du chapitre de Renaix, lequel est cité vers l’an 980.

Sans pouvoir fixer avec précision la date de la première église ou chapelle, mais par déduction, on peut supposer l’existence d’un édifice religieux vers le XI° ou XII° siècle à Russeignies.

 

La tour, construite en 1582, est de style gothique tardif, avec chaînage de pierres de taille aux quatre angles, ainsi qu’aux baies géminées à l’étage des cloches. A remarquer la très belle fenêtre en pierres bleues au-dessus du portail. A gauche de cette entrée, une pierre tombale, remarquable par le texte, par la beauté et le fini du sujet représenté – une scène de la passion – et qui porte le millésime 1575. Le premier pasteur connu est Claudius Taufin ou Touffijn (1561 –1582). En 1602 et en 1695, on relève "Les fenêtres ont été abîmées par des jets de pierres". Henri Noé, pasteur de 1773 à 1806, fit reconstruire en 1782 une nouvelle église sur les soubassements encore visibles de l’ancien édifice (soubassements en moellons ferrugineux provenant sans doute du mont de l’Enclus). L’église–vaisseau est du style classique, c’est celui qu’on rencontre dans plusieurs églises datant de l’époque de Marie-Thérèse d’Autriche. La tour et la flèche ont subi diverses réparations au cours des ans ; en 1810 et 1874, les toitures sont réparées et les fenêtres renouvelées. Le paratonnerre date de 1877. En 1882, l’abbé Emile Everard, curé, fait placer au pied du calvaire le groupe représentant la Mère des Douleurs et la balustrade en fer forgé offerts par une famille locale. On ne peut préciser la date de la pose du Calvaire. Un vandale a brisé la tête de la Vierge au moyen d’une pierre en octobre 1975.

Le patron de la paroisse est saint Amand.

Sa statue se trouve au dessus de l’autel situé dans la nef de droite.

Le 6 février 2011, cette statue a "rendu visite" à l’église Saint-Amand de Néchin, lors de la journée des familles organisée ce jour-là, qui était aussi le jour où l’Église universelle fête Saint-Amand. La photo ci-contre à gauche a été prise à cette occasion.

 

A Russeignies, saint Donat est vénéré depuis 1756 pour se préserver des orages et tempêtes ; une neuvaine y est organisée tous les ans au début de juillet. Statue de saint Donat, dans l'église de Russeignies

 

Comme toute église, celle de Russeignies a des fonts baptismaux. Ceux-ci ont notamment servis, en 1935, à baptiser le futur abbé Philippe Tonneau. Les fonts baptismaux de Russeignies

L’église possède également un orgue, sur la tribune. L'orgue de Russeignies



Contact

Nom : Mme Albertine Pattyn
Tél :069/76.91.03


Annonces

Celles - Mont de l’Enclus *************************

MESSES DOMINICALES

Pour découvrir les horaires des messes du mois en cours, cliquez sur l’onglet "Horaires messes", juste au dessus du titre défilant, puis cliquez sur l’image correspondant au mois recherché.

Vous pouvez aussi consulter le site www.egliseinfo.be. Pour ce faire, cliquez ici.

 

 

DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, D’OCTOBRE 2017 A JUIN 2018

 Amougies – le 22 octobre à 12 h 30 et le 11 février à midi
 Anseroeul – le 19 novembre à 11 h, le 18 mars à midi et le 6 mai à midi
 Celles - le 12 novembre à 12 h 30, le 28 janvier à midi et le 13 mai à midi
 Escanaffles – le 5 novembre à 12 h 30, le 25 février à midi et le 29 avril à midi
 Molenbaix – le 1er octobre à 12 h 30, le 3 décembre à 11 h 30 et le 22 avril à midi
 Orroir - le 26 novembre à midi, le 7 janvier à midi et le 27 mai à midi
 Popuelles - le 10 juin à midi
 Pottes – le 15 octobre à 12 h 30, le 17 décembre à midi et le 24 juin à midi
 Russeignies – le 8 octobre à midi, le 10 décembre à midi et le 8 avril à midi
 Velaines - le 29 octobre à 12 h 30, le 4 mars à midi et le 3 juin à midi

 

Dans le secteur de Celles - Mont de l’Enclus, tous les baptêmes se célèbrent un dimanche



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette