Warcoing


Histoire de Warcoing

Le nom de Warcoing est mentionné pour la première fois dans un acte de 899 par lequel Charles le Simple confirme à l’abbaye de Saint-Amand la possession de biens à cet endroit. En 1112, l’autel est cédé à l’hôpital Notre-Dame de Tournai par un chanoine nommé Gédulphe. Le chanoine hôtelier de cette institution est dès lors collateur de la cure. En 1193, le comte Baudouin V de Hainaut incendie la "firmatas" de Roger de Warcoing, fils de Roger II, châtelain de Courtrai. Il s’agit à la fois de la première mention du château et du seigneur du lieu. En 1217, celui-ci, Gauthier de Nevele, encore mineur, donne la dîme de Warcoing à l’hôpital Notre-Dame de Tournai en échange de 25 bonniers de terre et d’une somme d’argent à prélever sur les revenus de la dîme et des autres biens que l’hôpital possède dans le village. Notons qu’au XVème siècle, le desservant lève le sixième des grosses dîmes et la moitié des menues.

Au XIVème siècle, le seigneur est de loin le plus gros propriétaire de l’endroit et détient l’une des quatre hautes justices du Tournaisis. Warcoing a donc appartenu à la Maison des seigneurs de Nevele, châtelains de Courtrai (XIIIème siècle) mais aussi à celle des de Fosseus (fin du XIVème siècle et XVème siècle), des de Savary (XVème siècle), des de Landas (XVIème siècle) et des Nassau-Corroy. De cette seigneurie relevaient plusieurs fiefs sis dans la localité même : ceux de Semerpont, de Clercamp et de Cauchevaque. D’autres étaient situés à Pecq, Hérinnes, Espierres, Saint-Léger, Leers et Dottignies.

Au XVIIIème siècle, on cultive dans la commune le froment, l’orge, le seigle, le colza et le lin et l’on y produit de la laine. Ces activités agricoles justifient l’implantation de cinq fabriques de toile, d’une dizaine de tisserands ainsi que de deux moulins à huile. Dans la première moitié du siècle suivant, on y constate toujours la présence d’un moulin à huile et d’un à farine, d’une brasserie et d’une raffinerie de sel. En 1852 s’ouvre une sucrerie qui occupe dès 1896 près de 200 personnes ; elle voit sa main-d’oeuvre se réduire à 59 personnes en 1937 puis réaugmenter par la suite (133 personnes en 1972). Cette entreprise possède une très grande ferme qui élève la superficie moyenne par exploitation à 53 ha et fait de Warcoing, en 1970, l’une des six communes du Tournaisis à n’avoir que peu de terres en location (54%). Une tannerie, fondée en 1890, occupe huit personnes six ans plus tard et 36 en 1937 ; une briqueterie, entrée en activité en 1913, fait travailler 19 personnes en 1937, année où une fabrique de feutres de poil donne de l’emploi à environ 150 ouvriers. En 1972, la même entreprise donne du travail à 67 personnes et une fabrique de plastique à 54.

En octobre et novembre 1918, de très nombreuses maisons sont détruites par les bombardements. Pendant l’entre-deuxguerres, des ouvriers vont travailler dans le textile et la tannerie du Nord de la France ; la commune comprend alors une majorité d’habitants d’origine flamande, parmi lesquels des agriculteurs venus s’installer dans cette localité dont les 3/4 de la superficie sont livrés à l’agriculture (en 1959, la surface agricole représente 305 ha 48 d’une superficie cadastrale de 413 ha 82).

Évolution de la population : 1801 : 793 ; 1846 : 1.102 ; 1910 : 1.243 ; 1961 : 1.133 ; 1976 : 1.073.

Source : Cl. BILLEN, "Étude d’une seigneurie foncière du Tournaisis au Bas Moyen Âge. La seigneurie de Warcoing" ; "Warcoing", Archives de l’État à Mons, Enquêtes "Hannonia" ; "Communes de Belgique, dictionnaire d’histoire et de géographie administrative", Crédit communal de Belgique, Réalisation La Renaissance du Livre, 1983 ha 82).



Contact

Nom : Mme Catherine Crahay
Tél : 069/55.88.78
Ecrire à Catherine Crahay


Annonces

Annonces groupées pour le secteur de Pecq

DATES DE CÉLÉBRATION DES BAPTEMES, D’OCTOBRE 2017 A JUIN 2018

Esquelmes – les 19 novembre, 18 février, 15 avril et 3 juin

Hérinnes – les 12 novembre, 18 mars, 13 mai et 10 juin

Obigies - les 15 octobre, 14 janvier, 4 mars et 6 mai

Pecq – les 3 décembre, 4 mars et 6 mai

Warcoing – les 22 octobre, 10 décembre, 28 janvier, 8 avril et 27 mai
- 

- 

Baptêmes :

Bienvenue dans la famille des Chrétiens !

- en l’église Saint Martin à PECQ

le 21 mai 2017, Méryl BOUTRY LECLERCQ Léon PERON

le 25 mai 2017 Léo DELHAYE

le 30 juillet 2017 Maël DELAUNOIS

le 12 août 2017 Clara GOERAERE

le 03 septembre 2017 Coline Ducoulembier

le 24 septembre 2017 Giulia COLIN Axelle VERHELST Elvino SALVINI Ilhan WERBROUCK Tiégo HAUTRIVE VANDECASTAELE

- en l’église Ste Éleuthère à ESQUELMES

le 13 août 2017 Lana Dauvillée, Elliot Debue, Louis Adamczyk, Julia Cossart,

- le 27 août 2017 Amélia Devos,

- en l’église Ste Aldegonde à HÉRINNES

le 27 août 2017 Lyna BEAUSIR

- en l’église St Amand à WARCOING

le 20 août Tyler FOURET et Adrien LAGAE,



Mariages

- le samedi 28 mai, en l’église St Paul d’Anseroeul

Adrien MÉNART et Mélanie VERDONCK

- Le samedi 28 mai, en l’église St Martin à VELAINES

Nicolas DENDAUX et Typhanie DEMEYERE

- Le samedi 04 juin, en l’église St Amand à WARCOING

Samuel VINCENT et Sophie VALCKE-MORENO

- Le samedi 25 juin, en l’église Saint Martin à PECQ

Mathieu JANDREZ et Sindy LADENT



FUNERAILLES

Lundi 04 septembre à 11 H Église Saint Amand à OBIGIES

Madame Ghislaine DEPRAETERE Veuve de Monsieur Michel RYCKOORT

née le 09.01.1931, décédée le 29.08.2017


Vendredi 15 septembre à 11 H Église Saint Martin à PECQ

Madame Marie LESUR Veuve de Monsieur Émile HEMPTE

né le 17.01.1922, décédé le 11.09.2017


Samedi 16 septembre à 11 H Église Saint Amand à WARCOING

Madame Marcelle DEMETS Veuve de Monsieur René MASQUELIN

né le 21.09.1924, décédé le 12.09.2017


Lundi 23 octobre à 11 H Eglise Sainte Aldegonde à Hérinnes

Monsieur Edouard LAMBRETH époux de Madame Gabrielle BILTRESSE

né le 31.08.1924, décédé le 17.10.2017


Jeudi 9 novembre à 11 H Église Saint Martin à PECQ

Madame Yvette MAES veuve de Monsieur Marcel RASSON

née le 04.05.1926, décédée le 03.11.2017




Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette